Accueil

cropped-PORTRAIT-3.jpg

 

Menu

Dernières nouvelles du front (le Blog)  

Le dossier judiciaire  

L’affaire Boulin 

Ressources

Le Dormeur du val 

Qui était Robert Boulin 

L’Association     

 

—————————————————————–

Tribune: Moraliser sérieusement devrait commencer par le dossier Boulin

Par Sylvie Matton à lire sur Rue 89

—————————————————————–

Pétition: SIGNEZ LA PÉTITION EN LIGNE

Affaire Boulin: la Justice c’est maintenant Cliquez ici pour signer

—————————————————————–

Soutien

Vous souhaitez nous aider, apporter votre témoignage ou envoyer vos dons :

Association Robert Boulin – Pour la Vérité 1 rue Cino Del Duca 75017 Paris
E-mail: fabienne.boulin@gmail.com

TWITTER @BoulinVoixOff : https://twitter.com/BoulinVoixOff

FACEBOOK: https://www.facebook.com/fabienne.boulin.3

 

—————————————————————–

Mercredi  29 Mai 2013

DERNIÈRES RÉVÉLATIONS PAR BENOÎT COLLOMBAT

Le combat contre l’omerta sur la mort de Robert Boulin continue! Ce matin au journal de France inter, Benoît Collombat apporte de nouvelles révélations mettant définitivement à bas la version officielle: http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=644820

 Le dossier complet sur le site de France inter: http://www.franceinter.fr/article-de-dossier-affaire-boulin-de-nouveaux-temoins-sortent-du-silence

Le député socialiste de la Gironde, Florent Boudié, réclame aujourd’hui la réouverture d’une information judiciaire et la désignation d’un juge d’instruction pour « faire toute la lumière » sur cette affaire d’Etat. Dans les prochaines semaines, avec notre avocat Olivier Morice, nous déposerons une troisième demande de réouverture du dossier d’instruction sur fait nouveau.

A ce jour nous n’avons reçu aucune réponse officielle aux deux lettres ouvertes adressées en début d’année à Madame Taubira et Monsieur Ayrault suite à la diffusion de Crime d’Etat sur France 3. Le contexte politique et social en France démontre chaque jour d’avantage la décrépitude avancée de nos institutions. Les lignes bougent, l’opinion publique semble aujourd’hui prête à ouvrir les yeux sur les turpitudes de nos représentants politiques et souhaite que la justice aille jusqu’au bout. La part d’ombre de la 5ème République que renferme la vérité de l’affaire Boulin est plus que jamais d’actualité.

—————————————————————–

AKNINE

Vendredi 22 Février 2013

LETTRE OUVERTE À JEAN-MARC AYRAULT

Ci-joint la lettre ouverte que je viens de faire parvenir au premier ministre. Cette lettre fait suite au courrier que les députés Bruno Le Roux et Florent Boudiè lui avaient adressé le 30 janvier dernier, ainsi qu’à ma propre lettre ouverte à Madame Taubira publiée par Sud-Ouest le 29 janvier.  Lettre ouverte de Fabienne Boulin Burgeat au Premier Ministre.

—————————————————————–

Samedi 16 Février 2013

Affaire Boulin : « les magistrats décideront » pour Jean-Marc Ayrault

L’enquête sur la mort de l’ancien ministre et maire de Libourne sera-t-elle rouverte ? Interrogé sur le sujet, le premier ministre n’a pas pris position. Au sein du PS, plusieurs élus y sont pourtant favorables.  Vidéo France 3 

—————————————————————–

29 Janvier 2013 

lettre ouverte à Christiane Taubira

«Quand connaîtrons-nous la vérité sur les circonstances de la mort, en octobre 1979, de mon père, Robert Boulin, ministre en exercice de Valéry Giscard d’Estaing et plusieurs fois ministre du général de Gaulle ? Cette question, votre collègue Laurent Fabius, alors porte-parole du Groupe socialiste, l’avait posée en pleine séance de l’Assemblée nationale au Premier ministre de l’époque, en ajoutant, de manière prémonitoire :  »Qui nous garantit qu’une fois de plus, elle ne sera pas étouffée ? »

Cette question, trente-trois ans après les faits, la plupart des Français continuent de se la poser,comme en témoigne la diffusion ce soir, sur France 3, du film « Crime d’État », de Pierre Aknine. Ce film illustre avec précision les rouages de l’entreprise crimino-politique dont il paraît de plus en plus clair que mon père fut la victime. Cette explication qui s’appuie sur nombre de faits avérés dans l’enquête judiciaire elle-même apparaît tout à fait crédible, contrairement à la thèse officielle du suicide, dont nous savons maintenant qu’elle fut hâtivement bâtie avant le tout début de l’enquête, avant même la découverte officielle du corps de mon père, avant même encore toute autopsie.

Au fil des ans, le travail des avocats de la partie civile ainsi que de nombreuses enquêtes approfondies de journalistes d’investigation ont toujours abouti à la même conclusion : la thèse officielle n’est pas valide, elle ne repose sur aucune analyse étayée scientifiquement. Ce dossier a été émaillé, dès son origine, par de graves dysfonctionnements couverts par les turpitudes de représentants de l’État : vols répétés de scellés judiciaires et disparitions inexpliquées de pièces du dossier, faux témoignages, faux en écriture et pressions sur les témoins. Tout cela sans que la justice ne semble s’en émouvoir, ni même s’interroger.

En juin 2010, le procureur général de Paris cédant au point de vue exprimé publiquement quelques jours plus tôt par la garde des Sceaux de l’époque, Mme Alliot-Marie, n’a pas jugé opportun de rouvrir l’instruction judiciaire, alors que nous avions mis en évidence des faits nouveaux d’une portée considérable et justifiant pleinement notre demande de réouverture. Notamment, le fait que l’heure réelle de la découverte du corps du ministre par les autorités se situe vers 2 heures du matin, alors que la thèse officielle affirme qu’elle n’a eu lieu qu’à 8 h 45.

L’ouverture d’une nouvelle information judiciaire sur la base de l’ensemble des faits nouveaux découverts postérieurement à l’ordonnance de non-lieu s’impose toujours. De nombreux témoins restent à entendre, et ils n’accepteront de se confier qu’à un magistrat indépendant. Plusieurs expertises sont encore nécessaires, et possibles. Une reconstitution sur la scène du crime devrait enfin être ordonnée, qui démontrerait de facto que la thèse officielle est matériellement et scientifiquement infondée. Jugerez-vous à votre tour inopportun de faire la vérité sur l’affaire Boulin ? Ou bien conviendrez-vous avec moi et tous ceux qui s’indignent de la manière inacceptable dont ce dossier a été traité qu’il est grand temps que la justice fasse son œuvre ? La vérité peut encore être établie, mais le temps presse. »

Fabienne Boulin-Burgeat / Sud Ouest,  Article à lire ici

—————————————————————–

249 réflexions au sujet de « Accueil »

  1. Bonjour je viens de voir le reportage sur LCP, suis tres choquée par cette injustice insupportable. Robert Boulin semble avoir été un homme intègre, propre et probablement entraîné malgré lui dans une spirale mafieuse et victime de sa fidélité en amitié Il a ete abusé et manipulé. La politique est un monde cruel et impitoyable une machine a broyer. Quelle tristesse pour sa famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>